Déluge, résine acrylique et pigments noirs sur 2 panneaux de bois asymétriques, 50x70, 2018

Déluge

Déluge

Cette pièce murale est inspirée d’études réalisées sur les mouvements et les reflets de l’eau lors de tempêtes. Afin de mettre en évidence la puissance incroyable de l’eau, j’ai été amenée à créer un support composé de deux pans asymétriques afin de donner l’inclinaison nécessaire à l’eau pour tracer ses méandres en repoussant les pigments noirs. Il en résulte un effet à la fois structuré dans le volume géométrique de la pièce mais aussi totalement aléatoire dû au parcours libre des pigments. Ce travail révèle pour moi la noirceur, l’angoisse, la vibration électrique de ces moments de déluge lorsque l’homme ressent toute sa fragilité face aux éléments.